Dernière mise à jour MAI 2022

Points chauds pour les germes dans les magasins de détail, les épiceries et les services alimentaires

Mettre du désinfectant pour les mains et des affiches dans les aires communes des magasins de détail, des épiceries et des services alimentaires est un pas dans la bonne direction. Mais des études montrent que ce n’est tout simplement pas suffisant pour avoir un réel impact. Cibler les « points chauds » avec le protocole d’hygiène des mains et des surfaces est une étape clé pour réduire la propagation des germes.

Infographic: Retail, Grocery Store and Foodservice Germ Hotspots   

Créer un endroit plus hygiénique pour magasiner et manger va au-delà des salles de bain.  Les surfaces touchées par de nombreuses personnes au cours de la journée, comme les paniers, les poignées de porte, les aires de préparation des aliments et les terminaux pour cartes à écran tactile, doivent être nettoyées et désinfectées tous les jours pour aider à rompre le cycle de transmission des germes

Quelles que soient les surfaces qu'ils peuvent toucher au cours de la journée, offrez à vos employés et à vos clients la tranquillité d'esprit en offrant des solutions éprouvées de nettoyage et de désinfection pour aider à rompre le cycle de transmission des germes.

Nettoyer ces zones « points chauds » aidera à réduire les germes dans les épiceries, les magasins de détail et les services alimentaires

  • Paniers
  • Poignées de porte
  • Terminaux à écran tactile
  • Points de contact à l'avant et à l'arrière du service alimentaire 

Le nettoyage élimine les germes, la saleté, et les impuretés des objets de surface. Le nettoyage fonctionne en utilisant du savon (ou du détergent) et de l'eau pour physiquement éliminer les germes des surfaces. Ce processus ne tue pas nécessairement les germes, mais en les retirant, il réduit leur nombre ainsi que le risque de propagation des infections.

L’assainissement réduit le nombre de germes sur les surfaces ou les objets à un niveau sécuritaire, tel que jugé par les normes ou les exigences en matière de santé publique. Ce processus fonctionne soit en nettoyant ou en désinfectant les surfaces ou les objets afin de réduire le risque de propagation des infections.

La désinfection tue les germes sur les surfaces ou les objets. La désinfection fonctionne en utilisant des produits chimiques pour tuer les germes sur les surfaces ou les objets.* Ce processus ne nettoie pas nécessairement les surfaces sales ou ni ne retire les germes, mais en tuant les germes sur une surface après le nettoyage, cela peut réduire davantage le risque de propagation des infections.

Étapes pour faciliter le nettoyage et les habitudes d'hygiène

Étape 1
Nettoyez la surface des objets fréquemment touchés; utilisez du détergent ou du savon et de l'eau avant de les désinfecter.

Étape 2
Désinfectez la surface; utilisez des désinfectants ménagers homologués par l’EPA. Suivez les instructions du fabricant pour l'application et le temps d’attente.

Le saviez-vous?

  • En 24 heures, l'adulte moyen touche 7 200 surfaces1 et touche son visage 552 fois.2
  • Des recherches ont démontré que les robinets à fontaine d’eau contiennent 19 fois plus de bactéries qu'un siège de toilette.3
  • Une étude menée par le Dr Charles Gerba sur les paniers a trouvé de l’E. coli sur presque la moitié des paniers testés. Ces germes peuvent être transférés du panier à vos mains, à la nourriture que vous choisissez, puis à votre visage, si les mains y touchent.4

Pour en savoir plus sur la façon de rendre votre établissement vraiment exceptionnel, un endroit où tout le monde se sent équipé et habilité à contribuer à un environnement plus hygiénique, visitez notre page de nettoyage des mains et des surfaces.

Téléchargez Conseils pour identifier les points chauds pour les germes dans les magasins de détail, les épiceries et les services alimentaires (PDF)

 

*Surfaces pas en contact avec des aliments
Source : https://www.cdc.gov/flu/school/cleaning.htm

1 Zhang, N., Li, Y. et Huang, H., 2018. Surface touch and its network growth in a graduate student office. Indoor air, 28(6), pp.963-972
2 A frequent habit that has implications for hand hygiene Kwok, Yen Lee Angela et al. 2015. American Journal of Infection Control, Volume 43, Issue 2, 112 – 114
3 https://www.nsf.org/consumer-resources/studies-surveys-infographics/germ-studies/germiest-places-schools
4 Bacterial contamination of shopping carts and approaches to control Gerba C.P., Maxwell S. (2012) Food Protection Trends, 32 (12), pp. 747-749.
 

  • Articles Correspondants