Dernière mise à jour MAI 2022

Apprendre de l’expérience de réouverture du bureau d’Australie

Alors que les locataires de bureau retournent au travail en personne, les professionnels des établissements vont assurément recevoir un afflux de questions. En gardant cela en tête, nous avons communiqué avec nos collègues en Australie pour en apprendre sur leur expérience de retour au bureau, ce qu'ils ont aimé et ce qui est à améliorer.

Man woman elbow bump office masks

À l’échelle de l’Amérique du Nord, les bureaux ont été semi-vides alors que les entreprises ont adopté un modèle de travail virtuel utilisant les téléphones, les courriels, le clavardage et les conférences Web. Alors que les locataires font leur retour tant attendu au bureau, les professionnels des établissements vont assurément recevoir un afflux de questions. Heureusement, certaines de ces questions peuvent être répondues par nos homologues de Kimberly-Clark Professional en Australie.

Grâce à un taux d'infection plus bas, les bureaux australiens n’ont pas eu les mêmes délais de réouverture qu’en Amérique du Nord. Après un confinement initial, certains employés en Australie sont retournés au bureau dès mai 2020. Bien qu'ils aient dû s'ajuster avec des confinements supplémentaires à mesure que de nouveaux variants sont apparus, nos bureaux australiens nous ont donné un aperçu de la réussite d'un milieu de travail hybride. Pendant une bonne partie de l'année dernière, les bâtiments ont repris leurs activités de manière à ce que les locataires se sentent en sécurité et protégés au travail.

Compte tenu de tout cela, nous avons communiqué avec nos collègues en Australie pour en apprendre sur leur expérience de retour au bureau, ce qu'ils ont aimé et ce qui est à améliorer.

1. Donner la priorité à la sécurité

Nous avons demandé aux travailleurs ce qu’ils s’attendaient de la part de la gestion du bâtiment pour assurer un retour sécuritaire. Presque tout le monde s'attendait à une augmentation du nettoyage du bâtiment et à une distanciation sociale. Certains ont également mentionné un accès accru aux articles essentiels comme le désinfectant pour les mains. Toutefois, ce qui a fait une plus grande différence pour nos collègues australiens, ce sont les efforts qui ont dépassé ces règles familières. Plusieurs répondants ont exprimé leur appréciation pour le système d’enregistrement avec code QR qui permet à leur bureau de suivre les visiteurs, par exemple.

2. Ne pas oublier l’application des mesures

Même avec des mesures de sécurité rigoureuses en place, certaines personnes ont quand même exprimé leurs inquiétudes quant à la façon dont les directives seraient appliquées. Pendant la réouverture, vous devrez peut-être décider comment vous surveillerez les zones communes et les salles de conférence pour des éléments comme les masques et la distanciation sociale. Changerez-vous votre capacité maximale pour les salles de réunion et les ascenseurs? Ou allez-vous donner aux locataires eux-mêmes la responsabilité d’appliquer les mesures?

3. Adopter l'efficacité en personne

Avoir communiqué avec les employés en Australie nous a aidés à mieux déterminer que les gens apprécient le travail en personne et la collaboration. Nous devrions mentionner que chaque personne interrogée était de retour au bureau depuis au moins un certain temps. De plus, certaines fonctions commerciales sont simplement mieux en personne, comme les négociations délicates ou les évaluations du rendement des employés.

Un répondant a expliqué : « Je trouve que c’est plus productif de travailler au bureau avec nos coéquipiers… on peut établir des relations, lancer des idées et demander des réponses beaucoup plus rapidement. »

4. Prioriser l'interaction sociale

Parlant d'établir des relations, de nombreuses personnes interrogées étaient très enthousiastes à l'idée d'avoir des occasions de socialisation informelle au bureau. Ils se sont sentis emballés de voir les gens pendant les pauses et de les croiser dans le couloir. Lorsqu’on leur demande ce qu’ils aimeraient que les gestionnaires du bâtiment fassent de plus, beaucoup ont déclaré qu’ils aimeraient avoir plus d’événements sociaux sur place.

5. Reconsidérer le 9 à 5

Presque tout le monde est d'accord pour dire que la flexibilité supplémentaire a été un changement positif. Pour la maintenir, il est important de reconnaître que les horaires peuvent être imprévisibles. Une journée de travail virtuelle par semaine suffit pour certains, tandis que d'autres préfèrent trois ou quatre jours. Une bonne solution pour le bureau australien a été un nouveau programme de réservation de bureau. Et surtout, les occupants peuvent utiliser le temps qu'ils épargnent en évitant leurs déplacements pour faire des activités qui stimulent leur humeur, comme l'exercice et passer du temps en famille.

Alors que nous accueillons les locataires dans d'autres régions du monde, nous devons garder à l'esprit que chaque région est unique. Avec des informations qui changent tous les jours, les choix que vous faites en tant que chef des établissements doivent toujours tenir compte des données locales sur le taux d'infection ainsi que des recommandations gouvernementales. Vous devriez aussi garder à l'esprit la superficie que vous avez en pieds carrés et la technologie que vous avez en place pour soutenir un mélange de travailleurs sur place et à distance.

Obtenez d'autres conseils pour assurer la pérennité de votre lieu de travail dans notre série limitée de bulletins, The Work Ahead.

Produits connexes :

  • Articles Correspondants